Consultation d’ostéopathie à l’Isle-sur-la-sorgue : déroulement d’une séance :

Tarifs et remboursements

Durée de la séance :

La durée moyenne d’une séance est de 45 minutes mais si le cas le nécessite je peux être amené à vous garder une heure, la première séance sera toujours plus longue et me permet de comprendre un maximum les contraintes que vous subissez au quotidien.

Je fais le choix de ne prendre qu’un nombre limité de patients par jour et de garder des horaires priorisés aux urgences pour vous offrir une prise en charge attentive et de qualité.

Consultation d'ostéopathie à l'Isle-sur-la-sorgue Florent Vituret

Votre consultation d’ostéopathie à l’Isle-sur-la-sorgue se déroulera presque systématiquement en cinq phases distinctes : vous trouverez ici un résumé de ce que vous pouvez attendre.

La première phase d’interrogatoire ou « Anamnèse »,  est un ensemble de questions que je vous poserais autant sur votre motif de consultation que sur l’ensemble de votre vie, vos activités, vos antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatismes physiques et émotionnels etc.

C’est cet ensemble d’informations qui me permettra dans un premier temps de commencer à comprendre votre douleur, les contraintes qui s’appliquent à votre corps au quotidien, ce que vous avez vécu et comment vous l’avez vécu.

Dans un deuxième temps je m’assurerai que je peux traiter votre motif de consultation, en pratiquant des tests médicaux dits « d’exclusions ». Ces tests me permettent de faire un « Diagnostic d’opportunité », c’est ce qui me permet de savoir si je dois ou non vous prendre en charge.

Ces tests peuvent être désagréable pour certains, mais ils sont nécessaire pour votre sécurité. Les tests dépendront du motif, de votre vécu et des symptômes que vous présentez, je prendrais par contre systématiquement votre tension.

Arrivé à ce moment, l’ostéopathe recherche par l’observation dans un premier temps, puis par la palpation fine des tissus, les restrictions de mobilité par les tests de mobilité et les restrictions de motilité par les tests de motilité. Ces tests me permette d’établir un « diagnostic ostéopathique« , c’est à dire de comprendre le schéma de mise en place de ces restrictions pour en déduire un traitement adapté. Voilà une liste non exhaustives de tests que je serais amené à vous faire:

Tests de mobilité

Permettent d’évaluer la capacité de votre corps et de certains de vos tissus, à effectuer un mouvement sans restrictions. Ces tests peuvent se faire avec ou sans la participation du patient.

Test de motilité

Le thérapeute va évaluer la capacité de vos tissus à effectuer des micro-mouvements, ces micro-mouvements sont nécessaire à la bonne régulation de ces tissus. Ces tests se feront toujours sans votre participation.

Tests d’inhibition

Pendant ces tests le thérapeute va mettre en lien deux structures, en induisant un mouvement sur l’une il va vérifier que cela diminue la restriction de mobilité de l’autre. Ces tests permettent de dire de façon objective si traiter une structure sera bénéfique pour votre motif de consultation.

Tests en balance

Quand plusieurs structures sont en restrictions de mobilité, ces tests vont déterminer si elles sont en lien (si elles influent l’une sur l’autre) et laquelle des deux est primaire (est la plus importante et entraîne la restriction de l’autre).

Après avoir établi le diagnostic ostéopathique, je vous expliquerai ce qu’il en ressort, pourquoi l’on peut penser que votre douleur est apparu à cet endroit et à ce moment, et ce que je peux engager comme traitement pour améliorer votre condition.

J’utiliserai alors un ensemble de techniques qui dépendront de la situation et du diagnostic, vous pouvez avoir plus d’informations sur les techniques utilisés dans la rubrique « Techniques utilisées » de l’onglet « L’ostéopathie »; ou plus d’informations à propos des techniques que j’utilise particulièrement dans l’onglet « Votre ostéopathe ».

Après que le traitement ai prit fin, je vous résumerai ce qui ressort du traitement, et ce que vous pouvez attendre par la suite et ce que l’on peut engager comme traitement ou suivi à long terme.

Cela s’accompagnera souvent de conseils, nutritionnels, sportifs ou de techniques que vous pourrez vous faire à vous-même pour aider votre corps à retourner vers un état d’équilibre plus facilement.

C’est tout au long de la séance, mais particulièrement à ce moment, que vous pourrez me poser des questions sur les choses qui ne sont pas claire pour vous ou simplement qui vous intéresse dans ma pratique par exemple.